Dépôt OAI : à quoi ça sert ?

Publier en ligne n’est pas suffisant : il faut favoriser l’indexation par les moteurs de recherche des documents mis en ligne et permettre l’interopérabilité (possibilité d’échanges automatisés d’informations) avec d’autres sites ou « portails » de revues ainsi qu’avec des moteurs de recherche scientifiques (OAI, Open archives initiative : projet international qui vise à faciliter l’échange et la valorisation d’archives numériques). Cela doit autoriser le déploiement d’une infinité de configurations de recherche différentes.

C’est dans ce but que journals.openedition.org a créé son propre dépôt OAI (http://oai.openedition.org), c’est-à-dire une base de données interrogeable via le protocole OAI-PMH. Les documents édités par journals.openedition.org sont donc potentiellement accessibles depuis tous les systèmes de recherche utilisant le protocole OAI-PMH (https://fr.wikipedia.org/wiki/Open_Archives_Initiative_Protocol_for_Metadata_Harvesting)

Informations techniques sur le dépôt OAI d’OpenEdition

L’adresse du dépôt OAI du Cléo : http://oai.openedition.org

Celle-ci ne propose pas, pour l’instant, d’interface consultable par des humains. En revanche, les robots moissonneurs devraient y trouver leur compte.

Voici les principales requêtes qui peuvent être adressées au dépôt. Attention, cela renvoie du XML.

  1. Identifier le dépôt : http://oai.openedition.org/?verb=Identify
  2. Lister les enregistrements (les numéros de revues, articles, livres, chapitres, billets, évènements) : http://oai.openedition.org/?verb=ListRecords&metadataPrefix=oai_dc
  3. Lister les « sets » (les revues, carnets, sites éditeur) : http://oai.openedition.org/?verb=ListSets
  4. Lister les formats disponibles : http://oai.openedition.org/?verb=ListMetadataFormats
  5. Lister les identifiants : http://oai.openedition.org/?verb=ListIdentifiers&metadataPrefix=oai_dc Ce dépôt, accessible à tous, contient l’ensemble des documents de la plateforme journals.openedition.org.

Il offre les données au format Dublin Core (DC) et au format METS (Metadata Encoding and Transmission Standard). En complément, les partenaires du Cléo ont accès au format TEI (Text encoding initiative).

Ce dépôt ne contient pas de données issues de Calenda ni d’Hypothèses.

Image à la Une : Pexels de Pixabay. Pixabay License


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search